jeudi 15 mars 2018

le point du mois de mars



Ça fuse de tous les côtés : il est temps de faire un point.
C’est le printemps set le livres fleurissent. Après avoir lutté pour que le salon du livre de Paris daigne payer les auteurs/trices pour leurs interventions professionnelles sur place (suivez #PayeTonAuteur pour retrouver les fils de cette lutte menée par La Charte des auteurs et illustrateurs et le SNACBD), nous arrivons aujourd’hui à la date de ce salon.

Pendant ce temps-là, j’arrive sur la moitié de l’écriture de mon roman Nola Forever (Électrogène chez Gulf Stream éditeur). Pour ceux qui n’ont pas suivi, c’est un petit peu comme si on transposait Romeo & Juliet à La Nouvelles Orléans de nos jours et que les journaux people se mêlaient de tout ça… C’est un ouvrage que vous trouverez au rayon Young Adult. Sous cette étiquette, pas de littérature cloisonnée, plutôt le contraire même (cliquez , c’est très bien résumé).
Toutefois, il n’y a pas que ça. J’ai travaillé comme un fou pour sortir mon roman Dust Bowl (éditions Lynks) bien en amont du planning prévu afin que commerciaux et libraires en entendent parler bien avant (on verra si ces efforts seront payants). Et malgré un retard au démarrage (il devait sortir la semaine dernière et se trouvera finalement en librairies le 29 mars), il sera présent en avant-première pour les dédicaces de Livre Paris, ce week-end. Oui, tout est lié.


 Il y a même un trailer pour Dust Bowl !


De plus, mon éditrice Pygmalion m’a fait un premier retour sur mon manuscrit Abandonné/s, qui est positif. Il va falloir peut-être retravailler une partie, mais il n’est du coup pas impossible qu’il sorte avant la fin de l’année. Enfin, il y a aussi Ayati, ma BD avec ma sista-BD Sandra Violeau. Tout est bouclé et à l’heure ou je rédige ce billet de blog, les fichiers s’en vont chez l’imprimeur. Ça sera là au moins pour Les Imaginales. Et oh, surprise, Sandra sera invitée aussi pour la fresque cette année. Oui, tout est lié.



Côté jeux, j’ai le premier opus de mon escape book dans l’univers du manga Chi qui sera présent également pour le mois de mai dans toutes les bonnes librairies. Saurez-vous aider cette petite chatte dans son appartement ? Comme Internet dévoile les surprises, le second opus est prévu pour septembre (il faut juste l’écrire). Et au passage, je suis très content de ma collaboration avec Mr B. H. de Glénat sur ce sujet (je tais son nom pour qu’il ait le droit à une vie sociale sur les réseaux sociaux).


Parallèlement à cela, les suppléments Necromundo sortent un à un chez Les 12 singes. Encore une belle collaboration avec la team et les éditeurs. Probablement la dernière pour cette gamme. Normalement, on devrait passer sur la v2 d’Islendigar cette année. Mon scénario pour l’univers de Donjons & Dragons v5, Dragons est bouclé. L’éditeur m’a envoyé le pdf, on attend la couverture et ensuite on pourra estimer une date de sortie (ça se passe chez Agate). En revanche, je suis déçu de ne pas pouvoir vous donner de nouvelles de mon cadre de jeu Detroit, pour le jeu Within. L’éditeur Sycko a disparu de tous les radars et ne donne pas d’info sur la relecture des 2/3 de ce supplément depuis plus de 6 mois. Sortira-t-il un jour ? Aucune idée, au pire je reprendrais mes textes pour en faire autre chose.
 
Et il y a aussi mon jeu de cartes play testé au Festival du jeu de Cannes : une base à garder, pas mal de chose à repenser. Et implicitement, il y a les autres projets d’écritures en roman, jeux, carnets de voyage, des trucs qui viennent des tripes, des idées un peu folles, des risques et une envie de creuser mon humanité pour aller écrire des romans noirs.



N.B. : Le carnet de voyage Nola Forever est avancé au tiers, donc je suis dans les temps.

 N.B. 2: Je travaille aussi sur le lancment de ma chaine Youtube, probablement pour le mois d'avril.

mercredi 14 février 2018

Mardi Gras jour 3

La version courte est que Mardi Gras à La Nouvelle Orléans, ça se vit, c'est difficile à décrire. Comme je le ferais plus longuement sur d'autres supports voici quelques photos que j'espère parlantes entre parades officielles et Vieux Carré déguisé.

















lundi 12 février 2018

Mardi Gras jour 2

Me revoilà en version courte.
On peut dire que le planning fait n'est pas respecté suites aux aléas des uns et des autres. Enfin, pour le moment. Hier, j'ai commencé par le St Louis cemetery avec son histoire lié à la ville (et ces auto-crémations à cause de la chaleur estivale dans les tombes en briques...). J'ai continué par un brunch au Lil Dizzy's assez copieux et très bon pour continuer par me promener dans Treme, un quartier très chouette entre locaux, gentrification et affichette " Preserve Treme, no Airbnb"...
Je suis rentré par le Vieux Carré puis j'ai rejoint le défilé de Bachus. Parade de nuit, chars illuminés et pluie. Cette dernière m'a attaqué avec du flou photographique mais il me reste quelques clichés intéressants. Retenir de cette merveilleuse parade la créativité et le travaille accompli des gens qui défilent et une belle révérence surtout pour ces fanfares adolescentes (je dirais que le plus jeune devait avoir 12 ans qui se font facilement 6 à 7 miles tout équipé et sous la pluie (et souvent ignoré par la foule qui attend les chars pour recevoir des cadeaux en plastique à l'effigie du Krewe).






samedi 10 février 2018

Mardi gras 2018 jour 1



Me revoilà parti à La Nouvelle Orléans.
J’ai un beau programme avec ce carnaval de Mardi Gras et ces pistes pour écrire le roman. Je ne sais pas si j’aurais le temps de tout faire. Je ne vais en revanche pas tout vous raconter ici, pour simplement offrir à ceux qui ont soutenu le carnet de voyage Nola Forever sur Ulule, la primeur de mes modestes aventures et une bonne partie des visuels. Croquis et photos ont bien commencé et ce matin c’était le krewe Iris qui a défilé.
Je crois que même si je vous racontais ça ne rendrais pas l’ambiance qui embarque toute la ville.
Avant ça j’ai bien sûr pris l’avion avec une machine à carte bleue qui ne fonctionne pas plusieurs fois de suite pour vous faire peur de partir sans CB juste avant le décollage, une heure de retard au décollage car la voiturette des bagages était en panne à CDG et après… il neigeait. Après quoi, quelques heures plus tard je suis arrivé à Miami avec 33 degrés. Pas difficile de trouver les français : on avait des pull. Surtout, je pense que si je devais revenir, je ne m’arrêterais pas à Miami qui à un nombre de contrôle d’entrée sur le territoire complètement fou je ne sais pas si c’est la nouveauté Trump, mais en tout cas, les dernière fois à Charlotte et Philadelphie c’était plus simple. Le bonus est maintenant, avant tous les autres contrôles, de se contrôler soit même avec une machine : scanne du passeport, empreintes et photo avec tirage du portrait sur un ticket que vous amenez ensuite au premier douanier. Cela étant tout le monde est gentil (malgré la flopée de questions).
Demain, le programme c’est Treme, avec brunch et si possible croiser des « praactices » de défilés amérindiens….


#MardiGras #MardiGras2018 #KreweIris #NOLA #NolaForever